LE GUIDE ULTIME

Lean Practitioner dans le développement logiciel

Le rôle d’un lean practitioner dans le développement logiciel est de saisir et d’implémenter les principes lean afin d’améliorer l’efficacité, d’éliminer le gaspillage et de renforcer les processus pour pouvoir atteindre les objectifs de l’entreprise.

► Découvrez comment améliorer l'efficacité de l'ingénierie !

Introduction

Face à l’évolution constante des environnements logiciels actuels, les entreprises qui souhaitent rester à jour et progresser plus rapidement doivent être en mesure de mettre à niveau et d’adapter systématiquement leurs systèmes afin d’optimiser les opérations et de réduire les coûts.

C’est là qu’intervient le lean practitioner, mais qu’est-ce qu’un lean practitioner ?  Un lean practitioner est un expert en développement logiciel lean, un ensemble de principes et de pratiques fondés sur le système de production Toyota.

Les responsables de produits et les développeurs de logiciels qui cherchent à optimiser leurs processus, nouveaux ou pas, ont tout à gagner à adopter l'état d'esprit lean practitioner.

 

Qu’est-ce qu’un lean practitioner ?

Un lean practitioner est souvent considéré comme un chef ou un référant pour améliorer, optimiser, renforcer et faire évoluer les processus dans le but d’atteindre les objectifs de l’entreprise. Ce qu’ils accomplissent avec le développement logiciel lean sert à atteindre les objectifs de l’entreprise avec efficacité, réduire les coûts et éliminer les moindres éléments superflus de leur systèmes et processus.

Les lean practitioners maîtrisent les outils, les méthodes et les principes Lean pour résoudre les problèmes et favoriser l'amélioration continue.

Les lean practitioners qui réussissent pensent avant toute chose à épauler leurs collaborateurs pour accroître la productivité et mettre en évidence les possibilités d'amélioration. Leur connaissance des principes Lean est mise au service de l'ensemble des systèmes de développement logiciel d’une entreprise et sont exploitables dans n'importe quel secteur d'activité, ce qui rend les lean practitioners très précieux.

Développement logiciel lean

Inspiré du système de gestion Toyota, le développement logiciel Lean offre un cadre conceptuel solide qui accompagne une gestion de projet agile. Elle fournit un ensemble de principes et de pratiques qui aident les entreprises à améliorer les processus logiciels nouveaux et existants. Un lean practitioner collabore avec les dirigeants et les développeurs pour mettre en pratique les sept principes de développement lean suivants :

  • Eliminer le gaspillage
  • Renforcer l’apprentissage
  • Retarder les prises de décision
  • Accélérer les livraisons
  • Responsabiliser l’équipe
  • Incorporer l’intégrité
  • Optimiser l’ensemble

Au sens de la philosophie lean, le gaspillage désigne tout ce qui n'apporte pas de valeur ajoutée à l'entreprise/au client, comme le codage abandonné, les fonctionnalités supplémentaires ou d'autres défauts.

Les principes ci-dessus sont ensuite mis en œuvre à l'aide de divers outils et méthodes, tels que la Value Stream Management (gestion de la chaine de valeur), qui permet d’identifier le gaspillage en surveillant, contrôlant et améliorant la valeur que les logiciels apportent à l'entreprise tout au long de leur cycle de vie.

Compétences

Les lean practitioners ont besoin d’un grand nombre de compétences pour remplir leur mission avec efficacité, notamment une expertise en matière de développement lean et d’entreprise couvrant les méthodologies, les outils et les techniques nécessaires pour guider la philosophie lean.

Le développement logiciel Lean nécessite une connaissance des indicateurs de gestion de la chaine de valeur comme DORA et les Flow Metrics (Indicateurs de flux), qui servent à mesurer le flux de bout en bout d'une chaine de valeur logicielle.

En les mesurant par rapport aux résultats de l'entreprise, il est possible d’en tirer de précieux enseignements et d’identifier les points faibles et les goulets d'étranglement afin d'éliminer le gaspillage (l'un des principes de développement lean).

Pour réussir, les lean parctitioners doivent également maîtriser d'autres compétences non techniques, notamment en communication et en facilitation. Il est important de bien écouter les commentaires et de les exploiter avec objectivité.

Conseiller de confiance et leader, le lean practitioner doit savoir travailler aux côtés de développeurs de logiciels, de DevOps et de responsables d'entreprise pour atteindre les objectifs de l'entreprise.

20 questions clés auxquelles répondre à l'aide d'un catalogue de microservices

Poster

20 questions clés auxquelles répondre à l'aide d'un catalogue de..

Téléchargez ce poster pour découvrir 20 questions clés auxquelles il est possible de répondre grâce à un catalogue de microservices.
Microservices @ LeanIX - then, now and tomorrow

Video

Microservices @ LeanIX - then, now and tomorrow

Live Recording - EA Connect Day 2020 

Per Bernhardt - Staff Software Engineer - LeanIX

 

Maximize the Development Efficiency of Your Microservices Landscape with LeanIX

Webinar

Maximize the Development Efficiency of Your Microservices Landscape with..

Watch this on-demand webinar hosted by The Open Group, where LeanIX shares insights on how we can help bring order and clarity to your complex microservices architecture.

Efficiently Navigate your Microservices with LeanIX

Webinar

Efficiently Navigate your Microservices with LeanIX

Watch this interview-style webinar on how to build reliable software using a microservice catalog - including a product demo

Que fait un lean practitioner ?

La mission d'un lean practitioner est fortement axée sur une connaissance approfondie des solutions de développement logiciel lean. Au quotidien, les lean practitioners s’appuient sur des méthodologies lean adéquates pour orienter les projets d'amélioration de l'entreprise, en créant une cartographie de la chaine de valeur pour analyser les processus.

À l’aide d’une variété d’indicateurs qui permettent d’évaluer les performances de ces chaines de valeur, les lean practitioners peuvent identifier les processus qui ajoutent ou non de la valeur, et les éliminer ou les adapter s’il y a lieu. 

Les lean practitioners aident l'organisation ou l'équipe de direction à mettre en œuvre ces améliorations. Ils peuvent organiser des « Gemba Walks » (un terme également inspiré du système de gestion Toyota) pour bien expliquer les processus détaillés de développement logiciel lean aux autres collaborateurs et favoriser une compréhension mutuelle avec ces derniers. 

Les lean practitioners font le lien entre les processus d'amélioration du logiciel et la direction ; ils cartographient les états actuel et futurs de la chaine de valeur, préparent des guides d’intervention et rédigent des processus standard de travail lean que l'organisation doit suivre pour continuer à s'améliorer et à s'adapter.

 

Comment devenir un lean practitioner ?

Les lean practitioners ont besoin de certaines formations et certifications pour démontrer à leur organisation qu'ils maîtrisent les connaissances nécessaires pour mener à bien des projets Lean. Les certifications des lean practitioners prouvent la compétence et sont généralement accordées à l’issue d’un cursus ou d’un examen de lean practitioner.

Certifications

Les certifications de lean practitioner peuvent être obtenues par le biais de cours dispensés par diverses organisations, dont voici les plus recommandés :

  • The Gemba Academy Lean Practitioner Course - un programme de 8 mois qui enseigne aux candidats comment adopter le Lean pour mieux servir les clients et améliorer les performances opérationnelles d'une organisation.
  • Vative Academy Lean Practitioner Course - Ce cours vise à doter des lean practitioners en devenir des compétences nécessaires pour contribuer à l'amélioration continue d’une entreprise. Toutefois, il est indispensable d’avoir suivi le cours Lean Champion au préalable. 
  • SSC Certified Lean Six Sigma Green Belt - cette certification, qui consiste en un bref examen, peut être obtenue après avoir suivi les cours ci-dessus.

À l'issue de tous les examens sur le développement logiciel lean, les lean practitioners se verront attribuer des certificats attestant de leur maîtrise de la pratique.  

Livres

Les lean practitioners doivent s'investir dans leur propre croissance. Plusieurs livres sur le développement logiciel Lean ont été publiés, axés sur les philosophies Lean and Agile, et peuvent inspirer les professionnels actuels et en devenir de l'approche Lean. 

AFFICHE GRATUITE

20 questions clés auxquelles un catalogue de microservices répond

Le catalogage de microservices aide les équipes DevOps à visualiser leur environnement de microservices, y compris les détails liés à la responsabilité, aux dépendances et au contexte de l’entreprise.

Obtenez votre copie gratuite
Microservice catalog key questions and answers

Les outils des Lean Practitioners

Pour devenir un lean practitioner efficace, les individus doivent adopter divers outils et pratiques pour s’imprégner de l'état d'esprit lean. En voici quelques-uns :

Cartographie de la chaine de valeur

La cartographie de la chaine de valeur fournit aux lean practitioners une vision concrète des processus de travail qui créent de la valeur du début à la fin. Cet outil sert à identifier avec précision et à éliminer le gaspillage dans un souci d'amélioration des processus. 

Gestion de la chaine de valeur

Les outils de gestion de la chaine de valeur servent à mesurer les performances actuelles de livraison de logiciels. Une chaine de valeur désigne toute activité nécessaire pour fournir un logiciel à des clients internes ou externes. Les outils de gestion évaluent, surveillent et améliorent les chaines de valeur pour supprimer les processus inutiles, mettre en évidence les obstacles et accroître l'efficacité. 

Organisation du lieu de travail 5S

Les 5S d’une organisation du lieu de travail sont le cœur de la philosophie Lean, et ils sont utilisés par les lean practitioners pour travailler dans un lieu organisé et efficace. 

  • Trier (Seiri) : séparer les éléments et processus nécessaires de ceux qui sont inutiles. 
  • Mettre en ordre (Seiton) : les éléments et les processus qui restent doivent être correctement triés en fonction de leur fréquence et de leur mode d'utilisation. 
  • Nettoyer (Seiso) : créer une routine régulière qui entretient et inspecte le travail pour détecter les inefficacités. 
  • Standardiser (Seiketsu) : identifier les processus à forte valeur, à volume élevé ou à haut risque et mettre en œuvre la bonne pratique la plus adaptée pour réussir.
  • Respecter (Shitsuke) : appliquer régulièrement les quatre premiers S pour mettre en exergue les points à réviser. Vérifier les résultats et améliorer systématiquement les processus. 

Kaizen (Amélioration continue)

Le terme japonais kaizen, qui signifie « changer pour de bon », désigne la culture de l'amélioration continue par petites étapes fréquentes et progressives. Cette philosophie consiste à ne jamais être satisfait, à toujours chercher de meilleurs moyens d'améliorer et de développer l'entreprise. Il s'agit d'une philosophie essentielle de l'esprit Lean. 

 

Conclusion

Mêlant philosophie de la gestion Lean et compétences de leadership, les lean practitioners savent parfaitement comment orienter le développement logiciel lean afin de mettre à niveau et d'améliorer en permanence les processus de l'entreprise.

Grâce à un éventail d’outils et de méthodologies comme la gestion de la chaine de valeur, les indicateurs de flux, etc., les lean practitioners peuvent détecter et éliminer le gaspillage avec efficacité, augmenter la valeur et identifier les obstacles jalonnant les processus logiciels de l'entreprise. 

AFFICHE GRATUITE

17 indicateurs pour vous aider à créer un bon logiciel

Découvrez les indicateurs essentiels qui aident les responsables DevOps, les CTO, les responsables de produit et les ingénieurs à améliorer l'efficacité de l'ingénierie et à créer de meilleurs logiciels.

Obtenez votre copie gratuite

17 Software Engineering Metrics To Help Build Better Software
check

Que sont les indicateurs crawl, walk, et run ?

check

Comment les mesurer ?

check

Quelles sont les sources pour les suivre ?

check

Quel est leur impact potentiel ?

Questions fréquemment posées sur les lean practitioner

Qu’est-ce qu’un lean practitioner ?

Un lean practitioner s’appuie sur les concepts, les outils et les philosophies Lean dans le but essentiel de faire évoluer et d'améliorer les processus de l'entreprise afin d’éliminer le gaspillage et d'accroître l'efficacité.

Comment devenir un lean practitioner ?

Vous pouvez devenir un lean practitioner en suivant les cours et en passant les examens appropriés. Vous serez ensuite en mesure d’exploiter les principes Lean dans votre travail pour atteindre les objectifs fixés par votre entreprise.

Que fait un lean practitioner ?

Un lean practitioner a plusieurs rôles importants à jouer dans le cadre du développement logiciel. Il mène divers projets d'amélioration de l'activité et cartographie les chaines de valeur afin d'analyser l'efficacité des processus. Il s’appuie sur des indicateurs pour évaluer la performance des chaines de valeur afin d'identifier les processus qui ajoutent de la valeur et ceux qui peuvent être éliminés. Les lean practitioners travaillent également avec des organisations et des équipes de direction pour communiquer les mises à jour, favoriser la compréhension et mettre en œuvre les retours d'information.

Comment être certifié lean ?

Vous pouvez obtenir la certification Lean en passant la certification Lean Six Sigma Green Belt, et ce, après avoir mené à bien l'un des nombreux cours visant à donner aux futurs professionnels toutes les informations nécessaires pour maîtriser les outils et les principes Lean. La certification prouve simplement à une organisation que vous êtes capable d’exploiter avec succès le développement logiciel Lean.

17 Metrics To Help Build Better Software

AFFICHE GRATUITE

17 indicateurs pour vous aider à créer un bon logiciel

Télécharger