LE GUIDE ULTIME

Value Stream Management

Découvrez ce qu’est le Value Stream Management et pourquoi il peut être d’une grande aide pour les organisations qui développent leurs propres logiciels. Apprenez-en plus sur son origine, ses avantages et ses métriques.

Introduction

Avec l’essor de la transformation numérique, toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, se sont transformées en entreprises de logiciels. Elle exige des entreprises de réagir plus rapidement à l’évolution des besoins des clients. Les logiciels et les produits numériques sont les moyens d’y parvenir.

Ainsi, même les entreprises traditionnelles disposent désormais d’une solide branche de développement de logiciels pour faire preuve d’innovation dans leur offre et leurs modèles métier. Cependant, pour faire face à la concurrence et générer un maximum de valeur, vos clients doivent devenir le point de départ de toute transformation.

Une transformation numérique réussie nécessite une gestion continue de la chaîne de valeur – l’optimisation de la séquence entre la production, le développement du produit et la livraison au client. Cette dernière est le moteur de cette équation ; elle détermine la valeur réelle du service ou du produit.

De nombreuses entreprises peinent à mettre en phase leurs objectifs métier et leurs initiatives informatiques et ne savent pas comment mesurer les performances et les améliorations de la livraison de leurs produits.

Poursuivez la lecture et découvrez l’importance d’une gestion de la chaîne de valeur au sein de toute entreprise technologique. Découvrez également comment vous pouvez évaluer activement la valeur créée par votre logiciel pour les clients grâce à des métriques adaptés et aux plateformes modernes de gestion de la chaîne de valeur.

 

Qu’est-ce que le Value Stream Management ?

La gestion de la chaîne de valeur englobe la surveillance, le contrôle et l’amélioration de la valeur fournie par les logiciels à votre entreprise tout au long de leur cycle de vie. La chaîne de valeur comprend toutes les activités nécessaires pour fournir un logiciel à vos clients, internes comme externes.

La gestion de la chaîne de valeur peut constituer un grand soutien aux organisations qui développent leurs propres solutions logicielles. Et si ces solutions continuent d’apporter une grande valeur à l’utilisateur final, un retour sur investissement élevé sera inévitable.

En mesurant activement les performances actuelles de livraison de logiciels et en prenant en compte les perspectives de temps, de coût ou d’expérience client, les gestionnaires de la chaîne de valeur, les équipes DevOps et les responsables de l’ingénierie peuvent mieux comprendre :

  1. le contexte dans lequel ils écrivent du code
  2. l’impact des dysfonctionnements

Par exemple, un logiciel défaillant qui est en contact avec le client exige non seulement que les équipes de développement déploient des efforts supplémentaires pour le corriger, mais il peut également empêcher l’entreprise de vendre ses produits, entraîner des désabonnements ou donner une image négative aux clients.

En permettant de mesurer, comprendre et consommer facilement les dépendances au sein de la pile technologique, les équipes et leurs dirigeants disposent d’un outil qui les aide à prendre des décisions éclairées sur la hiérarchisation et l’allocation des ressources.

« Les organisations dont les activités s’appuient sur des logiciels doivent apprendre à équilibrer la relation entre les investissements nécessaires pour la livraison des logiciels et la valeur métier que ces investissements apportent à l’organisation. » - Alan Brown, Livraison de logiciels d’entreprise

En travaillant avec des chaînes de valeur et en mesurant les performances de livraison des logiciels au lieu de penser en silos et d’examiner les caractéristiques et les fonctionnalités de manière isolée, vous pouvez vous concentrer sur « la bonne chose à faire » et laisser vos équipes se recentrer sur la stratégie globale de l’entreprise.

POSTER GRATUIT

Comment mesurer le succès du cloud

Téléchargez ce poster pour savoir si vous avez mis en place une bonne stratégie cloud et comment vous pouvez mesurer le succès global de votre environnement cloud.

Obtenez votre exemplaire gratuit
Cloud Succes Poster

Pourquoi est-ce important ?

La gestion de la chaîne de valeur permet aux organisations technologiques de mesurer les performances des logiciels d’une manière globale pendant toutes les étapes du cycle de vie des logiciels. Négliger l’alignement de la chaîne de valeur a aujourd’hui un coût élevé : les entreprises perdent d’importantes opportunités qui pourraient améliorer la satisfaction des clients et le ROI.

L’alignement de la chaîne de valeur crée une visibilité sur l’ensemble des processus et facilite la détection des goulets d’étranglement et d’autres points sensibles qui pourraient être la cause de gaspillages. En prenant du recul et en examinant l’ensemble de la chaîne de valeur, vous pouvez découvrir des opportunités d’amélioration et d’automatisation. Il est également beaucoup plus simple de retracer les processus et de prendre des décisions éclairées et basées sur des données.

Même si DevOps constitue un excellent pas dans cette direction, les entreprises doivent optimiser leurs capacités de livraison de logiciels de bout en bout, afin d’atteindre leurs objectifs métier. Les chaînes de valeur sont à ce jour le meilleur moyen de suivre et de mesurer de manière objective les valeurs qui ont le plus d’importance pour une entreprise et ses clients.

Histoire du Value Stream Management

La gestion de la chaîne de valeur n’est pas une approche nouvelle qui est apparue avec l’adoption des logiciels : ses principes remontent en effet aux débuts de la fabrication. Taiichi Ohno, créateur du système de production Toyota, a développé la « Cartographie des chaînes de matériaux et d’informations » en 1988 afin de décrire visuellement tous les flux de travail du processus de production. Il a ainsi créé un langage commun qui permet d’identifier les domaines d’amélioration et d’éliminer les gaspillages.

Ce qui était au départ un outil de base pour une industrie spécifique reposant sur des chaînes de montage est maintenant utilisé par des entreprises du monde entier qui recherchent une gestion et une transformation lean de leur livraison de logiciels.

Ohno n’est pourtant pas le premier à avoir eu cette idée. Dans son livre « Installing Efficiency Methods » de 1918, le théoricien et consultant américain en organisation C.E. Koeppel a élaboré une approche similaire de la gestion de la chaîne de valeur. Avec l’essor de l’ère industrielle et le développement de la fabrication, les principes Lean sont apparus, ainsi que les techniques Six Sigma créées par Bill Smith, ingénieur chez Motorola.

Tous ces principes avaient une chose en commun : ils avaient pour but d’identifier et de supprimer les causes des défauts et des interruptions dans les processus de fabrication et métier, afin d’accroître la valeur métier.

Découvrez ensuite le rôle de cette approche de la gestion dans le contexte de DevOps ainsi que ses principaux points de différenciation.

VSM dans le contexte du DevOps

Le DevOps – les pratiques combinées du développement logiciel et des opérations informatiques – a favorisé un environnement de travail collaboratif entre ces services qui étaient autrefois cloisonnés. Il a transformé les cycles de développement et de publication des logiciels d’une manière qui met en lumière l’efficience et la résolution rapide des problèmes. C’est pourquoi les entreprises qui mettent en œuvre le DevOps constatent des améliorations spectaculaires en termes de déploiement des changements et de publication de nouvelles versions de logiciels.

Pour autant, le DevOps seul ne suffit pas à gérer et à maximiser la valeur générée par les logiciels, car il ne couvre qu’une partie de la chaîne de valeur.

Dans le DevOps, l’accent est mis sur les délais de déploiement. Le processus n’est donc que partiellement optimisé, car la valeur exacte obtenue des principaux investissements informatiques reste souvent floue. Et c’est là que la gestion de la chaîne de valeur entre en jeu : elle s’intéresse au délai de déploiement de bout en bout ou « délai de retour sur investissement ».

« La mise en œuvre de méthodes, de configurations et d’outils DevOps à l’échelle d’une entreprise n’est ni triviale ni bon marché. D’autre part, les outils VSM fournissent les données dont vous avez besoin pour tirer le maximum de vos investissements informatiques. » - Cecil ‘Gary’ Rupp, Driving DevOps with Value Stream Management

Avec une gestion de la chaîne de valeur centrée sur le client, les entreprises savent réellement ce qui se passe entre le besoin ou la demande d’un client et la production. Cependant, pour obtenir le rendement souhaité des initiatives informatiques, il leur est conseillé d’utiliser les métriques de réussite ainsi que les indicateurs de performance appropriés, qui leur permettront de mettre les prestations en phase avec les besoins et les attentes des clients.

20 questions clés auxquelles répondre à l'aide d'un catalogue de microservices

Poster

20 questions clés auxquelles répondre à l'aide d'un catalogue de..

Téléchargez ce poster pour découvrir 20 questions clés auxquelles il est possible de répondre grâce à un catalogue de microservices.
Microservices @ LeanIX - then, now and tomorrow

Video

Microservices @ LeanIX - then, now and tomorrow

Live Recording - EA Connect Day 2020 

Per Bernhardt - Staff Software Engineer - LeanIX

 

Maximize the Development Efficiency of Your Microservices Landscape with LeanIX

Webinar

Maximize the Development Efficiency of Your Microservices Landscape with..

Watch this on-demand webinar hosted by The Open Group, where LeanIX shares insights on how we can help bring order and clarity to your complex microservices architecture.

Efficiently Navigate your Microservices with LeanIX

Webinar

Efficiently Navigate your Microservices with LeanIX

Watch this interview-style webinar on how to build reliable software using a microservice catalog - including a product demo

Qu’est-ce que la valeur dans l’ingénierie logicielle ?

Même si la gestion de la chaîne de valeur et les principes lean ont été développés pour optimiser et rationaliser les processus de fabrication complexes, ils se sont avérés être les meilleures méthodes pour mesurer et suivre la création de valeur dans la livraison de logiciels. Après tout, une chaîne de valeur n’est qu’une série d’activités réalisées par une organisation afin de fournir un résultat souhaité au client.

Dans l’ingénierie logicielle, cette chaîne de valeur existe soit par produit, soit par service, soit par application logicielle. Les éléments du flux sont les différentes unités de valeur qui font partie du flux – il peut s’agir d’une nouvelle fonctionnalité logicielle ou d’une correction de bogue. L’objectif est d’augmenter la vitesse de circulation de ces éléments dans le flux, afin de créer davantage de valeur en un temps plus court.

Ainsi, la gestion de la chaîne de valeur aide les entreprises à adopter une approche centrée sur le client et le produit au lieu de se concentrer sur les projets. Depuis cette macro-perspective, il est beaucoup plus simple d’identifier les faiblesses et de développer des moyens stratégiques pour améliorer la chaîne de valeur.

Découvrez ci-dessous la marche Gemba et la manière dont la gestion de la chaîne de valeur crée de la visibilité dans le développement des logiciels.

Gemba walk

Par rapport à la fabrication à la chaîne, le développement de logiciels comporte beaucoup plus de processus abstraits et non tangibles, qui sont invisibles pour ceux de l’extérieur, comme les managers qui ne sont pas impliqués dans le travail quotidien.

C’est là que la Gemba Walk peut vous aider. « Gemba » signifie « lieu réel » en japonais et désigne le lieu réel où la valeur est activement créée. Lors d’une marche Gemba, l’environnement de travail particulier est examiné de près pour comprendre comment les produits sont fabriqués et quels sont exactement les défis.

L’observation des différents processus du développement de logiciels peut être obscure et déroutante pour les employés qui ne font pas partie du service informatique et la direction. C’est pour cela que les mesures de flux sont utilisées afin de fournir une vision complète et en temps réel, et non un simple instantané, de ce qui se passe réellement pendant la création de valeur.

« Marcher » jusqu’à la valeur permet aux propriétaires de produits de se rapprocher du code et aux équipes technologiques de se rapprocher du client – ceci crée une compréhension et une empathie mutuelles ainsi qu’un objectif partagé.

Rendre le travail tangible

Comme indiqué précédemment, le travail de développement de logiciels est plutôt non tangible et reste donc invisible pour ceux qui ne participent pas au processus. En général, les entreprises technologiques ne s’entendent pas sur ce qui se passe réellement dans le processus de développement de logiciels.

Si l’on compare les chaînes de valeur de l’ingénierie logicielle à celles de l’automobile, la raison devient claire : Dans l’automobile, le nombre de voitures produites constitue une mesure claire, mais comment définir la productivité dans le monde des logiciels ?

Pour répondre à cette question, une définition claire de ce qui fait partie de la chaîne de valeur du logiciel doit être décidée. Dr. Mik Kersten, qui a été le pionnier de l’intégration des outils de développement avec Agile et DevOps, estime que quatre éléments du flux font partie intégrante de la chaîne de valeur du développement de logiciels : les caractéristiques, les défauts, le risque et la dette.

Éléments de flux expliqués

Éléments du flux Fournit Description Exemples
Éléments du fluxCaractéristiques FournitNouvelle valeur métier DescriptionNouvelle valeur ajoutée pour répondre aux problèmes des clients ExemplesCaractéristiques, études de cas, exigences
Éléments du fluxDéfauts FournitQualité et stabilité du produit DescriptionCorrection des problèmes de qualité et de stabilité affectant l’expérience du client ExemplesBogues, problèmes et incidents
Éléments du fluxRisques FournitSécurité, gouvernance et conformité DescriptionTravailler pour résoudre les problèmes de sécurité, de confidentialité et de conformité ExemplesCorrection des vulnérabilités et des expositions, exigences légales et réglementaires
Éléments du fluxDettes FournitPlateforme actualisée et évolutive DescriptionAmélioration de l’architecture logicielle, remplacement des artefacts logiciels (framework, bibliothèque, langage de programmation) et procédures opérationnelles ExemplesDette technique, mises à niveau, architecture, remplacement et changement de processus

Les Caractéristiques et les Défauts sont tous deux entraînés par le client. Par conséquent, si une nouvelle fonctionnalité ou la correction d’un défaut incite le client à acheter le service ou le produit, elles doivent faire partie du flux de valeur. Les éléments les plus invisibles du flux, le Risque et la Dette, sont entraînés par les responsables du risque et par les architectes.

La gestion des risques et la garantie de conformité, tout comme la réduction de la dette technique par l’ajustement ou l’automatisation de l’infrastructure informatique, ont une incidence considérable sur la chaîne de valeur.

Comment créer de la valeur ?

Une fois qu’elles ont réalisé la marche Gemba et déterminé les éléments du flux dans leur chaîne de valeur, les entreprises doivent se demander à quoi ressemble en pratique la fourniture de valeur aux clients, et par conséquent la création d’une plus grande valeur métier. Vous trouverez ci-dessous trois méthodes qui vous aideront à mettre la pratique en action.

Articuler le produit

La véritable phase de développement d’un produit est précédée d’une phase de « planification et conception », au cours de laquelle une équipe des ventes recueille les besoins des clients, qui sont ensuite analysés et traduits en nouvelles fonctionnalités. Après avoir évalué le coût et d’autres ressources, les designers UX esquissent et testent des idées, tandis que les managers et les propriétaires décomposent le produit en épopées et en histoires.

Au cours de ce long processus, il est extrêmement important que toutes les parties impliquées aient une communication excellente par le biais d’un réseau accessible de partage des connaissances, afin que le produit soit associé à l’exigence initiale.

Comprendre le code

L’utilisation d’un réseau de partage des connaissances qui évite les formes archaïques de communication, telles que les fils d’e-mail, les feuilles de calcul et les multiples outils difficiles à utiliser, permet un développement de produit beaucoup plus fluide.

Les développeurs doivent créer un code logique en gardant à l’esprit la demande initiale et ce qui s’est passé lors de la phase de conception du plan. Il va de soi que la compréhension du « pourquoi » derrière un code permet de créer de meilleurs produits qui atteignent l’objectif visé.

Faire équipe avec les clients

Comme le client est au centre de tout, des lignes de communication directe entre les départements des ventes et les développeurs sont essentielles pour bien comprendre la raison pour laquelle un produit particulier est créé. C’est la raison pour laquelle un outil de VSM intégré est essentiel pour créer le plus de valeur possible.

En sachant ce que le client recherche, les développeurs peuvent s’investir davantage dans l’idée de créer la bonne valeur. Ce glissement depuis le projet vers le client et le produit en lui-même augmente l’engagement dans le processus complet de la chaîne de valeur, ce qui stimule la satisfaction des clients et les revenus.

Webinaire

Mettre de l’ordre dans votre environnement de microservices

Apprenez dans ce webinaire comment donner plus de libertés aux différentes équipes autonomes tout en garantissant la gouvernance. Encouragez le développement rapide de logiciels en automatisant la découverte et le catalogage des microservices.

Regarder maintenant
Events_Cover Image for Recording_The Open Group Webinar_042021

Quels sont les avantages de la gestion de la chaîne de valeur ?

La gestion de la chaîne de valeur offre divers avantages aux entreprises technologiques qui utilisent des logiciels pour fournir des produits et des services aux clients. L’ensemble de la chaîne de valeur étant exposé, il est beaucoup plus simple d’identifier les faiblesses et les indépendances.

Cela favorise d’une part la compréhension mutuelle et l’empathie entre les services. Cela facilite d’autre part l’élimination des gaspillages dans la chaîne de livraison des logiciels et met les efforts de développement en phase avec les objectifs métier. En voici un aperçu.

  1. Visibilité de bout en bout des logiciels livrés et de la valeur créée
    Les outils modernes de gestion de la chaîne de valeur offrent une visibilité par l’utilisation de données en temps réel. Ces données proviennent de chaque outil faisant partie de la chaîne de livraison des logiciels. Grâce à cette visibilité de bout en bout et à une image précise des délais de déploiement et de processus, les dirigeants peuvent prendre de meilleures décisions et éliminer le gaspillage (voir l’avantage suivant).

  2. Identifier et éliminer les gaspillages au sein du processus de livraison des logiciels
    Avec une visibilité de bout en bout faible ou limitée, de nombreux processus restent dans l’ombre et il n’existe aucun moyen de savoir comment améliorer l’efficacité des processus de livraison des logiciels concernés. Dans les outils de gestion de la chaîne de valeur, les modèles de données qui suivent le flux depuis les étapes de conception et de planification jusqu’à la réalisation du produit capturent chaque horodatage et révèlent les gaspillages qui doivent être éliminés.

  3. Connecter les efforts de l’ingénierie aux résultats métier
    Les silos informatiques totalement isolés des opérations métier et de la direction appartiennent désormais au passé. La gestion de la chaîne de valeur aide les décideurs à connecter les résultats de l’ingénierie à leurs objectifs métier. Les données recueillies révèlent les initiatives et les efforts informatiques qui portent leurs fruits et ceux qui doivent être affinés.

 

Comment mesurer les chaînes de valeur ?

Dans le développement de logiciels, il est difficile de mesurer et de suivre les processus, car ils sont généralement décentralisés et répartis entre différents services. Cependant, vous devez savoir comment mesurer chaque flux de valeur afin d’en connaître les performances et l’impact sur les résultats métier globaux. C’est pourquoi de nombreuses entreprises de logiciels utilisent les mesures DevOps/DORA et les métriques de flux. Vous en trouverez ci-dessous une brève présentation.

DevOps/DORA Metrics

Les métriques DORA sont des métriques développées par l’équipe DevOps Research and Assessments. L’objectif de l’équipe était d’établir un guide de mesure des résultats pour les initiatives DevOps et d’évaluer les performances des équipes d’ingénieurs.

En plus d’autres points de données, les quatre métriques DORA principales sont définies de la manière suivante :

  • Deployment Frequency (DF) : La définition du succès est légèrement différente d’une équipe DevOps à une autre. En général, les plus performantes visent un déploiement continu ou quotidien.

  • Lead Time for Changes : Comme pour DF, le délai de déploiement des changements révèle le rythme de livraison des logiciels dans une entreprise. Il capture le temps entre le commit d’un changement de code et le moment où il est déployé.

  • Mean Time to Recover (MTTR) : Cette métrique indique le temps qui s’écoule entre une interruption due à un déploiement ou à une défaillance du système et sa reprise complète.

  • Change Failure Rate (CFR) : Cette métrique indique la fréquence à laquelle les modifications ou les correctifs d’une équipe entraînent des défaillances après le déploiement du code.

Flow Metrics

Après avoir adopté les métriques DORA, de nombreuses équipes intègrent des Flow Metrics centrés sur les éléments du flux qui ont été mentionnés précédemment : caractéristiques, défauts, risque et dette. Vous trouverez ci-dessous les métriques du flux standard qui vous aideront à mieux comprendre ce qui se passe réellement dans la chaîne de valeur.

  • Flow Velocity : Cette métrique concerne le nombre d’éléments du flux achevés dans un laps de temps déterminé. Il indique si la livraison de valeur accélère ou ralentit.

  • Flow Time : Cette métrique est utilisée pour savoir si la durée du cycle d’un élément se raccourcit ou s’allonge, car il mesure le temps nécessaire à un élément du flux pour aller du début à la fin.

  • Flow Efficiency : Cette métrique est excellente pour mettre en évidence les gaspillages car il mesure le rapport entre le temps d’activité et le temps d’attente pour l’ensemble du processus de flux.

  • Flow Load : Cette métrique affiche le nombre d’éléments du flux qui font partie du processus et qui sont en cours et il peut montrer si une valeur est sous-utilisée.

  • Flow Distribution : Cette métrique examine le rapport entre les quatre éléments du flux dans une fenêtre de temps définie et aide à hiérarchiser des processus de travail particuliers.

Free trial

Build Reliable Digital Products Faster

Connect teams, technology, and processes for efficient software delivery with LeanIX Value Stream Management solution.

Free 14-Day Trial
VSM_header_mobile_edited (1)

Comment une solution de Value Stream Management peut-elle vous aider ?

Des outils de gestion de la chaîne de valeur comme LeanIX VSM sont essentiels pour réussir à gérer les performances de livraison des logiciels d’une organisation et, finalement, ses chaînes de valeur.

Grâce à des intégrations innovantes et à des outils qui connectent les équipes, la technologie et les processus de développement, les entreprises obtiennent la visibilité de bout en bout nécessaire pour éliminer les gaspillages et maximiser la valeur apportée à leurs clients par les logiciels.

Vous trouverez ci-dessous une présentation de trois fonctions qui soutiennent les efforts d’une entreprise en termes de gestion de la chaîne de valeur.

Découverte

La solution LeanIX propose des intégrations DevOps prêtes à l’emploi et des intégrations personnalisées à faible code, ainsi que des catalogues de technologies conçus pour capturer et suivre toutes les informations importantes relatives à un actif logiciel particulier. Cette étape est nécessaire pour créer la visibilité et la vision globale sur lesquelles repose la gestion de la chaîne de valeur.

API-Catalogue

Habilitation

En exploitant des intégrations de pointe, une plateforme de gestion de la chaîne de valeur est en mesure d’extraire des données de chaque outil ou application appartenant à la chaîne de valeur. Grâce à des tableaux de bord complets, des rapports et des tableaux de bord flexibles, il est beaucoup plus simple d’obtenir des informations actualisées et qui reflètent le statu quo des performances actuelles de livraison des logiciels.

Screenshot VSM

Mesure et amélioration

Une solution de gestion de la chaîne de valeur vous permet de créer une carte visuelle et un organigramme des produits, des équipes et des domaines mettant leurs interdépendances en exergue. Il est ainsi très simple d’identifier le type d’impact que les divers éléments du flux ont les uns sur les autres et, finalement, sur les résultats métier.

API-reuse

Conclusion

Le paysage du développement et de la livraison des logiciels évolue rapidement et crée de nouvelles opportunités et de nouveaux défis pour les entreprises qui veulent garder une longueur d’avance grâce à des logiciels de pointe et à des applications cloud.

Cependant, l’utilisation des technologies les plus récentes ne signifie pas que les objectifs métier souhaités sont forcément atteints. Les gestionnaires de la chaîne de valeur et les équipes DevOps, associés à la gestion de la chaîne de valeur et au bon outil de gestion de la chaîne de valeur peuvent garantir que les efforts d’ingénierie sont dirigés de manière efficace en créant simultanément une visibilité et une responsabilité de bout en bout.

ESSAI GRATUIT DE 14 JOURS

Découvrez LeanIX Value Stream Management

HubSpot Video

Utilisez les intégrations avec vos outils DevOps préférés pour analyser les relations entre les métriques DORA, métriques Flow, les standards, les vulnérabilités et les résultats métier.

  • Découvrez et cataloguez vos artefacts logiciels
  • Identifiez, analysez et remédiez aux inefficacités
  • Partagez les connaissances au sein de votre organisation de développement
Vous êtes prêt à l’essayer par vous-même ? Inscrivez-vous à un essai gratuit de 14 jours et faites passer votre développement logiciel au niveau supérieur.

Start 14-Day Trial

Réponses aux questions fréquemment posées sur le Value Stream Management

Qu’est-ce que la gestion de la chaîne de valeur ?

La gestion de la chaîne de valeur englobe la surveillance, le contrôle et l’amélioration de la valeur fournie par les logiciels à votre entreprise tout au long de leur cycle de vie.

Qu’est-ce que la gestion de la chaîne de valeur dans le contexte DevOps ?

La gestion de la chaîne de valeur consiste à mesurer les performances actuelles de livraison des logiciels et à prendre en compte le temps, le coût ou l’expérience du client afin de comprendre au mieux le contexte dans lequel le code est écrit ainsi que l’impact des dysfonctionnements.

Que signifie chaîne de valeur ?

Une chaîne de valeur n’est qu’une série d’activités réalisées par une organisation afin de fournir un résultat souhaité au client, au moyen d’un produit, d’un service ou d’une application logicielle.